jeudi 21 janvier 2016

La Variante Chilienne

Pierre RAUFAST

Alma Éditeur 
2015

#MRL15
#PriceMinister



- Avec tout ça, le choix devient impossible, non ?
Florin me regarda, placide.
-Le choix ! Vivre, c’est choisir.
                                                   
La vie est une question de choix.
Une histoire prend le sens que nous voulons bien lui donner, en fonction des choix qu’il nous faut faire pour ne pas devenir l’apôtre des regrets.

Pascal, professeur de philosophie, loue pour les vacances d’été une maison perdue dans la vallée de Chantebrie. Seulement cinq maisons, c’est cette raison qui le pousse à choisir ce lieu isolé pour s’enfuir avec Margaux, son élève de terminale, amoureuse des mots et de poésie.
Détournement de mineure me direz-vous ? Vous n’y êtes pas du tout ! Simplement la fuite de deux êtres aux rêves déchus, à la recherche d’un sens à leur vie, dans la plénitude, loin de toute terre habitée.

Les jours paisibles s’écoulent au rythme du soleil quand Pascal va croiser le chemin de Florin, un  homme ténébreux et solitaire. Une rencontre qui bouleversera le cours de leur vie.

Margaux porte une trop lourde culpabilité sur ses frêles épaules et fuit le regard de son père. Pascal préfère la philosophie aux femmes et se réfugie dans les questions existentielles d’Aristote et Platon tandis que Florin ne ressent plus aucune émotion. Il reste seul et sans attache désormais, incapable de nouer une quelconque relation avec ses semblables.
Des écorchés vifs avec des parcours de vie et des choix qu’ils traînent comme une croix. Mais un jour, vient le moment de  déposer les armes, de laisser couler les larmes et d’affronter le chemin devant soi.

Pascal, attiré par cet homme étrange découvre un personnage curieux mais d’une grande intensité.
Florin referme dans des bocaux plus de quatre mille cailloux, qu’il a choisi et ramassé tout au long de son existence. Ces pierres précieuses sont comme des garde-fous, des fragments de sa mémoire.  Il les reconnait dans les moindres détails. Chacune de ces pierres protège les secrets de son âme, mais il en délivrera les maux au creux de sa main, sous le regard impatient de Margaux, de Pascal mais aussi le mien.

« Il plongea ses doigts et en sortit un caillou. Pensif, il joua avec en le faisant rouler lentement entre son pouce et son index comme l’on tourne le prénom d’une femme sans sa tête avant de s’endormir. Puis il posa sur la table ce nouveau fragment de mémoire. »

Au fil des cailloux, les liens se tissent, les âmes s’apprivoisent et les boucliers tombent. Chacun apporte une petite pierre à son édifice, puis deux, puis trois et ainsi peu à peu les brèches du cœur se pansent. Ils passeront les vacances bercés par la mémoire des uns, des autres et par la bienveillance de la douce chaleur de l’été.

Pierre Rausfat fait de magnifiques ricochets dans l’immensité de mon cœur, un très beau lapsus que le prénom de l’auteur. Ses mots font écho en moi et les jolis petits cailloux qu’il sème au fil des pages nous guident pas à pas vers notre chemin intérieur. Les personnages s’abandonnent et nous font prendre conscience que parfois un lâcher prise est salvateur. Pierre est comme ce minéral précieux que l’on ramasse au bord de la rivière, un galet unique, rond, plat, blanc et soyeux que l’on caresse du bout des doigts pour en saisir l’essence et les vertus apaisantes, tout comme ce roman délicat au mille et une couleur de l’amour et de ses variantes.

« En mars 1998, j’ai joué la plus longue partie de cartes de toute ma vie. C’était une partie de capateros – un jeu que j’avais appris au Chili. Elle débuta le vendredi soir après le repas et se termina le dimanche en fin d’après-midi, juste avant le départ de l’autocar de 17h03 pour les Ratanelles. » 

Capateros et sa variante chilienne, quand une vie se joue sur une simple partie de carte … 



Un grand merci aux Matchs de la Rentrée Littéraire Rakuten Group
ainsi qu'à Pierre Raufast pour ses merveilleux ricochets.

** X **

samedi 16 janvier 2016

Parenthèse Patagone

Aude PICAULT

Les éditions : DARGAUD
Juillet 2015

Masse Critique Babelio





« La Patagonie est immense. Au sud de l’Amérique du Sud, entre Argentine et Chili, c’est un million cent quarante mille cinq cent trente-deux kilomètres carrés, sur lesquels s’étirent la Cordillère des Andes, la pampa herbeuse, des forêts primaires, des glaciers, et une côte pacifique morcelée, craquelée, émiettée en milliers d’îles, îlots, archipels, fjords et canaux inhabités ».

A travers ses aquarelles, Aude Picault nous propose une merveilleuse traversée sur le littoral patagonien, une escapade atypique en voilier «L’Île d’Elle», sur les canaux du Cap Horn jusqu’en Antarctique.

Accompagnés de nos deux membres d’équipages, Jean-Yves et Sandrine, nous sillonnons la Terre de Feu.  Dix jours pour faire le tour de l’île Gordon en peinture et en histoire. De vastes étendues imprévisibles défilent. L’auteure nous offre une nature sauvage et démesurée. Un jour sur les plaines de steppes arides et ses arbres échevelés, le lendemain vue sur les calottes glaciaires aux langues bleutées et des falaises vertigineuses semblant crever le ciel. Ainsi, au milieu de ce spectacle, résonne l’écho des grognements des éléphants de mer. Puis, la nuit tombée, dans un silence presque mortuaire, on peut entendre le chant cristallin du glacier Coloane. Une multitude de fenêtres ouvertes sur la Patagonie et l’océan Pacifique, juste de quoi nous donner l’envie de rêver et de nous égarer dans cette immensité balayée par les vents.

- Tiens et si je me servais un cocktail Pisco Sour Chileno avec un glaçon multicentenaire !

Un très beau voyage au cœur même de la Patagonie qui appelle à une certaine solitude. J’ai été touché par ce périple aux dessins d’une douceur extrême et aux couleurs pastel. Un plaisir pour les yeux, une échappée belle qui semble convenir à ma douce mélancolie. Il m’a juste manqué un petit, je dis bien un petit vent supplémentaire de poésie pour accompagner ces aquarelles. Mais n’est ce pas le but d’un carnet de voyage, nous mener, toutes voiles dehors, là où le vent nous portera …

« Nous aurons passé dix jours en Patagonie, quand une année ne suffirait pas à en saisir les contours. Dix jours, comme une parenthèse ouverte sur l’immensité ».    


Parenthèse Patagone ... Dos Piscos Sour Chileno por favor y adelante hombre ... 


Muchas gracias à Babelio et aux éditions Dargaud pour cette délicieuse parenthèse.


Recette du cocktail Pisco Sour Chileno By Cristina

Ingrédients (pour 1 personne) :
10 cl de pisco (alcool péruvien),
3 cl de jus de citron vert,
3 cuillerées à café rases de sucre de canne,
1 blanc d’œuf, 

Préparation de la recette :

Frapper fortement les ingrédients au shaker avec des glaçons multicentenaires et verser dans un verre glacé en filtrant la glace.

Quelques gouttes d’angostura bitter au mieux (ou saupoudrer d'une pincée de cannelle).


Salud !


** x **

lundi 11 janvier 2016

Un Grand Merci ...

... A l'expéditeur inconnu(e) de ces cadeaux.

Quelle belle surprise aujourd'hui !

Je reçois par chronopost deux livres dont je ne sais absolument rien de son expéditeur. 
L'inconnu(e) connait bien mes lectures et mon humour et c'est avec un grand sourire que
je découvre les titres. 

Des livres tentants dont j'ai vu certaines chroniques alléchantes sur la blogosphère. 

J'ai hâte de découvrir l'auteure et les lettres !

Si quelqu'un se reconnait et souhaite se dévoiler en toute discrétion ?  :D 

Dois je y voir un message subliminale ?

Un grand MERCI !




Pas dans le cul aujourd'hui ... Ni Demain ! 
Propriété Privé - Déjà loué
:D


mercredi 6 janvier 2016

Bulles De Savon

Emma Giuliani

Edition(Les Grandes Personnes)
Sept 2015



Samedi 2 janvier 2016,

- Tabarnouche d'Ostie de Crisse de Câlice ! Nous sommes déjà le 2 et je suis à la bourre !

Je saute dans mon string  (culotte c’est trop «tue l’amour») ^^ et me voilà en route vers ma librairie préférée.

- Bonjour Nathalie, je cherche un cadeau spécial pour une femme très spéciale. Je voudrais un beau livre ! The Livre  pour une amie qui a su garder une âme de petite fille : un conte, une belle histoire, enfin vous voyez le truc quoi ?
- J’ai ce beau livre sur la flûte enchantée.
- Ah ! Dis-je désenchantée.
- Peter-Pan revisité ?
- Nan ! Trop kétaine !
- Celui sur les fées ?
- Non plus !!
- Une reprise des contes Grimm
- Mouais…Bof … ^^
- J’ai un magnifique spécimen sur les Shadoks J
- Oooohhhhhhhhhh  trop beauuuuuuuu... mais non !
L  ... Euh... une nouvelle édition d’Alice aux pa…………
- Naaaannnnnnnnnnnnnnnn ! Hostie, enlevez moi tous ces vieux machins !
- Pfffttttt (Punaise qu’elle est chieuse aujourd’hui !!!!!)
- Comment ?
- Non, non rien …
- (Genre …Quelle sale téteuse celle-là. J'men vais lui dérencher la face ! J)

Au bout de 30 minutes,  d’une vingtaine de bouquins et les nerfs à vifs, Nathalie me revient avec un tout petit livre.

- Après celui là je ne peux plus rien pour vous !

Je l’ouvre et je tombe en amour pour ce pop-up tout à fait extraordinaire.  LE LIVRE que je cherchais, qu’il me fallait pour ma Caribou venue du froid.  
Je tourne la première page :
- Oooooohhh ! 
La seconde : 
- Wahouuuu ! 

Je reste coi devant tant de finesse et de poésie. Un petit bijou de la littérature jeunesse. Nous sommes transportés au fil des pages par la légèreté des petites bulles de savon «flottit-flottant».  Ce livre ne se lit pas, il se contemple avec amour et douceur. On retient sa respiration puis on tourne les pages avec délicatesse de peur de l’abimer. Nous sommes en suspens le temps d’une délicieuse valse de bulles de savon … Pof ! 
Chaque dessin est une invitation vers de merveilleux souvenirs qui ont bercé notre enfance : La lourde porte de la librairie que l’on poussait le cœur battant, la page blanche de notre premier cahier d’écolier et d’autres réminiscences ensevelies au fond de nous. Pof ! 
Les bulles virevoltent, les souvenirs éclatent et les yeux me picotent un peu. Émue, mon cœur de petite fille referme le livre !

- Merci Nathalie, c’est exactement ce que je voulais.
J

Aujourd'hui,

Si une âme d’enfant sommeille en vous, si vous avez le cœur gros à la simple vue de crayons de couleur, d’un encrier ou d'une balançoire,  alors ce livre est fait pour vous.  Il est comme un trésor que l’on garde secrètement près soi. Il est aussi le livre à offrir à une personne chère, douce, généreuse, gentille et adorable, alors c’est naturellement vers toi, Nadine, que ces quelques bulles de savon viennent et vont…

Je te souhaite un Bel Anniversaire Ma Blonde au sirop d’érable, 
Ma suceuse de tire préférée ;-)
Ma Caribou Bou, 
Ma Chum de fille,

Que cette nouvelle petite bulle à ton calendrier soit celle du cœur et qu’elle t’apporte Joie, Amour et beaucoup de Bonheur.

Les "Bulles De Savon", de Nadine… Pof ! Pof ! Parce qu'elle a gardé sa belle âme d’enfant. 

""""""

Un petit cadeau ICI en attendant le facteur. Attention exclusivement réservé à Nadine !  
(Interdit à tous ceux qui ont oublié l'enfant au fond d'eux.)

Pour les autres,  les frustrés, cliquez LA  
J

Un granmerci à Nathali pour  m'avoir dénic cette pépite,
Esurtout pour son sourire et sa culture.

;-)


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...